Aller directement au contenu principal

Eglise Saint-Augustin

Eglise Saint-Augustin de Bischwiller
La première pierre de l'église Saint-Augustin (nef actuelle) fut posée et bénie le 15 juillet 1835. L'église fut inaugurée le 28 août 1837 par le Vicaire Général du diocèse de Strasbourg Bruno François Léopold Liebermann, en présence de tous les notables du canton, sous le Curé Joseph Voltz.

Le patron principal en est Saint-Augustin, le deuxième patron Saint-Nicolas. Le maître autel est dédié aux deux patrons, les autels latéraux à la Sainte-Vierge et à Saint-Joseph.

 

Au total 5 paroisses du diocèse de Strasbourg ont Saint-Augustin comme patron : Bischwiller, Crastatt, Moosch, Rimbach (près Masevaux), Saint- Amarin et Spechbach-le-Bas.

Aménagement intérieur L'autel provenait de l'ancienne église de Soufflenheim et la Chaire de l'ancienne église de Brumath. Ces deux éléments avaient fait l'objet d'un don gratuit par les deux paroisses. Le jeu d'orgues avait été acheté en 1824 par les habitants catholiques de Bischwiller pour l'église de Hanhoffen. Le tableau représentant Saint-Augustin, peint par De Rudder, est un don du Gouvernement (année 1840) et le tableau représentant Saint-Pierre avec les clefs a été donné par une personne de Haguenau.

 Eglise Saint-Augustin de BischwillerLe clocher actuel fut construit au cours de l'année 1843. L'ancienne cloche (35 kg), bénite au mois d'août 1837, a été vendue en 1845.

Elle fut remplacée par deux nouvelles cloches fondues par la Maison Edel de Strasbourg. La grande pesait 321 kg, la petite 188 kg. Le coût total s'éleva à la somme de 1527 F.

Cette dépense fut couverte par le produit d'une quête. Elles furent bénites le 12 avril 1845. Au cours de la Première Guerre Mondiale, ces deux cloches furent réquisitionnées par l'administration militaire allemande.

Elles furent remplacées par deux autres, bénites le 9 avril 1922 par Monseigneur Edmond Kretz, Vicaire Général.

Travaux d'agrandissement De 1840 à 1860, la population catholique a à peu près doublé. Aussi les dirigeants de la paroisse, le Curé Schaffner en tête, manifestent résolument leur intention, à partir de 1856, de procéder à un agrandissement de l'église.

Le chœur et le transept, en style gothique, sont rajoutés. La pose de la première pierre a eu lieu le 3 novembre 1860.

Faute de ressources, les travaux furent arrêtés vers la fin de l'année 1862. Ils ne furent repris qu'en juin 1865.

Quelques dates :

  • 1858 : agrandissement de la tribune
  • 1865 : achat de vitraux
  • 1866 : pose de deux autels latéraux, de style gothique, fabriqués par les ateliers Schreiner de Molsheim ; l'autel dédié à la Vierge Marie fut posé fin mars, l'autel dédié à Saint-Joseph fut terminé pour Noël. Les deux statues proviennent des ateliers Meyer de Munich
  • 1867 : achat de l'autel de style gothique vendu par la paroisse Saint-Nicolas de Haguenau. L'ancien autel en bois, de style rococo (don de la paroisse de Soufflenheim) a été vendu à la commune de Roppenheim, pour son annexe de Neuhaeusel
  • 1876 : installation d'un nouvel orgue en provenance de Fréland. L'ancien orgue est vendu à la commune de Schirrhein-Schirrhoffen
  • 1894 : nouveaux vitraux (Maison Ott, Strasbourg)
  • 1901 : installation de la crèche de Noël (don anonyme)
  • 1906 : construction de la deuxième sacristie terminée en 1907
  • 1924 : nouvelle horloge (maison Ungerer de Strasbourg).· 1925 : construction d'un baptistère à l'entrée de l'église
  • 1992 : rénovation globale dans le souci de redonner à son intérieur "un peu de beauté" et d'en faire "un lieu de culte plus accueillant et plus chaleureux". La messe d'inauguration de l'église rénovée présidée par Monseigneur Charles Amarin Brand, Archevêque de Strasbourg, a eu lieu le dimanche 11 octobre 1992. Depuis la rénovation en 1992, l'église s'enorgueillit d'une œuvre d'art réalisée par Gérard Brand, mosaïste et " Meilleur ouvrier de France ".