Résidence d’artiste

du mercredi 01 juin 2022

Vous avez peut-être déjà croisé Gwendoline sur le marché ou dans la ville avec sa remorque qui devient un véritable lieu d’échanges et d’atelier, mais qui est-elle et que fait-elle exactement ?

Dans le cadre de sa politique culture, la Ville l’accueille depuis avril en résidence pour la réalisation une œuvre sur le thème « d’ici et d’ailleurs » qui sera installée sur la trame verte en septembre. Découvrez le projet :

L’artiste

Gwendoline Dulat fait partie de la compagnie BIG (bureau d’intervention graphique), de Strasbourg.

Le BIG ! Bureau d’Intervention Graphique a pour ambition d’ouvrir des espaces de cocréations in situ questionnant les territoires, les habitants et leurs usages. Créé en 2018 et dirigé par Gwendoline Dulat, il rassemble en fonction des projets, divers artistes, graphistes, designers, urbanistes et / ou sociologues.

Les projets du BIG expérimentent des outils et des protocoles de création permettant de récolter, questionner, transformer, créer de la matière sensible issue des territoires. Cette matière se manifeste sous forme de paroles, d’histoires, d’usages, d’images, de signes, de couleurs…

L’atelier mobile du BIG est un outil phare de la structure. Il permet d’activer des projets participatifs dans l’espace public en proposant un interstice de création et de partage. Sa présence fait signal, et permet de scénariser l’action de l’équipe artistique sur le terrain.

Le projet

Gwendoline se déplace à travers la ville à votre rencontre pour pouvoir créer ensemble cette œuvre. L’œuvre sera constituée de différents modules en couleur, sur lesquels seront inscrits des phrases et / ou jeux de mots sur la vie à Bischwiller. Une partie de ses modules pourra être utilisé comme jeux pour les plus jeunes.

Pour ce faire, elle recueille des témoignages et/ou organise des ateliers dont les éléments que vous aurez construits lui serviront à la réalisation de l’œuvre. Alors n’hésitez plus et venez à sa rencontre !

                – Ici et là-bas : pistes de réflexion

– Qu’est ce qui nous relie aujourd’hui à un là-bas ?

Remplacer nom, pays, ville, région par là-bas, pour mettre en avant les liens dans nos histoires. Les mobilités aujourd’hui nous concernent tous. Nous avons tous un lien avec là-bas.

Mon fils est là-bas pour ses études, il …

Mon arrière-grand-père est allé s’installé là-bas, il a ouvert un commerce….

Ce que j’aime là-bas, c’est l’odeur des mirabelles, …

En 1870, mes ancêtres sont partis là-bas, pour fuir la guerre d’ici, …

– Qu’est ce qui nous relie aujourd’hui à un ici ?

Remplacer nom, rue, quartier, maison par ici, pour mettre en avant ce qui

nous unis sur le territoire.

Ici, j’aime l’accent des gens au marché.

Mon père est arrivé ici, pour travailler dans le textile car là-bas,

il ne trouvait pas de travail…

                – Pistes de réflexion de l’œuvre

Les rencontres

Vous pourrez rencontrer Gwendoline lors d’un atelier ou pour discuter :

  • samedi 16 avril de 9h à 12h sur le marché
  • samedi 28 mai de 9h à 12h sur le marché
  • lundi 30 mai de 16h30 à 18h30 au quartier des œillets
  • mercredi 15 de 10h à 12h à la médiathèque
  • jeudi 23 juin entre 16h30 et 18h30 au quartier Hasensprung
  • samedi 25 juin de 14h à 17h à la piscine de plein air
  • samedi 2 juillet de 14h à 17h à la piscine de plein air