Un futur réseau de chaleur à Bischwiller

du mercredi 27 novembre 2019

A l’occasion du projet de ZAC du Baumgarten, la Ville de Bischwiller a fait réaliser une étude de faisabilité en vue de créer un réseau de chaleur innovant et modulaire, répondant à des critères écologiques et économiques performants.

L’objectif de ce réseau de chaleur est d’alimenter non seulement la ZAC au fil de la mise en place des opérations de construction, mais aussi d’autres équipements ou logements existants à Bischwiller.

Les investigations ont démontré que la chaufferie biomasse de la Fondation Protestante Sonnenhof avait les capacités disponibles. Cette chaufferie qui alimente l’ensemble des bâtiments de la fondation, fonctionne aux pellets de bois. L’appoint et la sécurité sont assurés par du gaz.
Moyennant l’adjonction d’une autre chaufferie au bois, ces installations pourraient alimenter un réseau de chaleur urbain fonctionnant à plus de 90 % en énergie renouvelable. L’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME), partenaire du projet, estime qu’un réseau biomasse à 70 % d’énergie renouvelable (EnR) assure une bonne performance. Dépasser les 90 % d’EnR est un objectif ambitieux et environnementalement profitable à notre planète.

Schéma de principe d’un réseau de chaleur (source : Ademe sur base Cerema)

Le tracé d’une première artère du futur réseau pourrait aller du Sonnenhof jusqu’à la cité scolaire André Maurois, en passant par les rues des Cimetières, des Casernes, de la Piscine et du Stade.

Tracé d’une première artère du futur réseau de chaleur
de Bischwiller. © ITHERMCONSEIL

Des équipements publics et des logements pourraient être raccordés sur ce tracé. Au total, une quinzaine de sites ont été repérés et les propriétaires ont marqué leur intérêt pour un futur raccordement. L’intérêt d’un raccordement à un réseau urbain de chauffage pour les utilisateurs est double : technique, car on économise l’installation, la maintenance et l’entretien d’une chaudière, et financière, avec un investissement réduit.

Cette initiative de la Ville de Bischwiller marque un engagement fort pour la préservation de notre environnement. Une collaboration forte avec la Fondation Protestante Sonnenhof et un soutien du Département du Bas-Rhin permettra de rendre viable ce projet qui doit entrer dans sa phase opérationnelle à partir de 2021.