Messages du Maire

du vendredi 19 février 2021

Message du 18 février 2021

Chères concitoyennes, chers concitoyens de Bischwiller

Face à l’épidémie de la COVID-19, la découverte de vaccins nous apporte un réel espoir de sortie de la pandémie. Dès l’annonce de cette bonne nouvelle, j’ai décidé avec le soutien de la municipalité de proposer à Madame la Préfète et à l’Agence Régionale de Santé de déployer un centre de vaccination à Bischwiller.

Je tiens à exprimer toute mon estime et ma reconnaissance aux professionnels de santé, médecins, pharmaciens, infirmières et sages-femmes pour leur soutien dans cette entreprise. En effet, tous ont répondu favorablement pour s’investir dans la vaccination à Bischwiller. Le Centre Hospitalier Départemental de Bischwiller a proposé de faire le relais pour la prise en charge et la distribution des vaccins. L’administration et les employés de la Ville devaient prendre en charge la logistique administrative et immobilière nécessaires. Nous étions prêts pour assurer la vaccination à Bischwiller.

J’ai été très déçu de la décision préfectorale qui nous est parvenue par courrier vendredi et qui a été confirmée lundi en réunion du groupe de travail sur la vaccination ; seuls 13 centres de vaccination sont ouverts pour le moment. Ceci correspond à un centre de vaccination pour 100 000 habitants, conformément aux instructions gouvernementales. Bischwiller ne fait pas partie de ces 13 centres.

Aujourd’hui à Bischwiller, les personnes résidant dans les EHPAD et le personnel de santé de plus de 50 ans ont bénéficié d’une première injection. Très prochainement, le vaccin AstraZeneca sera disponible à Bischwiller, nous vous informerons, bien entendu, des modalités d’accès (âge, lieu et protocole).

La situation est complexe et sa gestion délicate. La Ville de Bischwiller et l’ensemble des professionnels de santé s’engagent pour répondre à vos besoins. Mais nous sommes dépendants des décisions gouvernementales et de la disponibilité du vaccin.

Ceci ne nous dispense pas de faire tout notre possible pour contenir la propagation du virus ; le port du masque, la distanciation et le respect des gestes barrières restent nos meilleurs moyens de protection en attendant le vaccin.

Bien à vous.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 11 janvier 2021

En ce début d’année notre santé demeure notre principale préoccupation. Notre lutte commune contre la propagation de la maladie nous impose les contraintes du couvre-feu, je reste persuadé que nous vaincrons ce virus en respectant les mesures de distanciation et en évitant au maximum les contacts. Toutefois une nouvelle perspective s’offre à nous, celle du vaccin qui constitue aujourd’hui la ressource la plus prometteuse pour sortir de la pandémie.

Dès à présent la vaccination est annoncée dans un délai proche dans les Etablissements d’Hébergement des Personnes Agées, le Diaconat, le CHDB et la Maison Julie Gsell. Les personnes les plus vulnérables et le personnel de santé, pourront être vaccinés.

Pour permettre l’accès du plus grand nombre d’entre nous qui souhaite la vaccination, j’ai très rapidement proposé à Madame la Préfète l’assistance des services et la mise à disposition des infrastructures de la ville pour accueillir un centre de vaccination territorialisé.

Je tiens à remercier, tout particulièrement, l’ensemble des professionnels de santé de la ville, les médecins, les pharmaciens, les infirmières toujours mobilisés qui ont unanimement accepté de nous aider dans le déploiement de ce centre.

Je reste dans l’attente de la réponse de Madame la Préfète qui se coordonne avec l’Agence Régionale de Santé.

Une fois de plus, c’est en unissant nos forces et nos moyens que nous pouvons, dans la solidarité, avancer dans la lutte contre la pandémie.

Nous restons disponibles pour vous servir au mieux, en particulier dans cette période délicate.

Bien à vous.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 18 décembre 2020

La semaine écoulée se caractérise par deux faits marquants qui nous permettent de concevoir l’avenir de la ville avec confiance. Deux projets qui concernent l’urbanisme et l’habitat se sont officiellement concrétisés et s’insèrent dans des projets structurants de notre ville :

  • La signature de la convention d’Opération de revitalisation de territoire (ORT)
  • La décision de la communauté d‘Agglomération d’engager les travaux du parking de la gare de Bischwiller.

Tout d’abord la convention d’ORT, a pour finalité d’inciter à améliorer l’habitat, à favoriser le maintien et le développement du commerce et des activités de services (médicales, de soutien aux personnes et tertiaires) mais aussi d’améliorer les espaces publics au centre ville de Bischwiller.

Pour atteindre ces objectifs, l’État et nos partenaires institutionnels, la Région, le Département, déploient des moyens conséquents, en particulier pour les propriétaires, qu’ils soient occupants des logements ou bailleurs, par des aides importantes. Ces aides pourront être accordées dès que les services seront prêts. Les propriétaires bailleurs pourront bénéficier du dispositif Denormandie dans l’ancien qui offre une défiscalisation des investissements dans les logements locatifs. L’ensemble des possibilités vous sera communiqué, au fil de l’eau, tout au long de l’année 2021.

Attendue par les riverains ainsi que par les nombreux usagers de notre gare, la décision prise par le conseil communautaire d’installer un parking près de la gare, rue de l’industrie, pour relocaliser les stationnements des usagers des trains et éviter l’encombrement des rues de la ville. L’achèvement du chantier est prévu pour 2024 pour un coût total de 2,5 millions d’euros dont 1,9 millions d’euros de travaux.

Les projets avancent et sont portés par les institutions et vos élus pour répondre à vos attentes et satisfaire vos besoins. Même en cette période, où le travail est contraint, nos projets sur Bischwiller avancent.

Bien à vous.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 10 décembre 2020

Depuis la fin novembre, nous sommes entrés dans le temps de l’Avent pour nous préparer à fêter Noël. Fête de la lumière et de la Paix et qui place les valeurs humaines au centre de notre méditation. Nous en oublions presque que trois corps de la République fêtent leur patronne : les pompiers et les artilleurs, la Sainte Barbe, le 04 décembre et la gendarmerie, Sainte Geneviève le 26 novembre.

Le 4 décembre est une date essentielle dans la vie publique et sociale de notre ville. La fête de la Sainte Barbe nous donne l’occasion de rendre hommage aux sapeurs-pompiers : des hommes et des femmes, sapeurs-pompiers professionnels et volontaires mais également le personnel administratif, les médecins et infirmiers, qui à travers leurs actions font preuve d’altruisme, de tolérance, de respect de tous, quels que soient leurs origines, conditions sociales, modes de vie.

Cette date est aussi l’occasion de nous rappeler que des artilleurs, dont le 28ème groupe géographique du camp d’Oberhoffen, sont engagés sur des terrains d’opérations extérieures pour défendre notre liberté et les valeurs de tolérance et de respect de notre prochain. Ils risquent leur vie dans la lutte contre le terrorisme, la barbarie, laissant derrière eux leur famille pour servir l’idéal de la France.

Le 26 novembre fête la gendarmerie. Les gendarmes œuvrent quotidiennement pour notre sécurité de proximité. Ils veillent sur notre territoire pour éviter les délits et les crimes qui nous mettent en danger. Trop souvent leurs missions sont incomprises, ils méritent notre confiance et toute notre estime.

Cette générosité, ce courage, ce dévouement au service du bien honorent ces trois corps de la République. Je voulais rapidement rappeler en cette période de l’Avent, ce qu’est leur engagement et ce que nous leur devons, et leur exprimer notre gratitude et notre admiration.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 3 décembre 2020

Cette semaine, Bischwiller a été récompensé du label « Territoires de commerce équitable » à l’unanimité du jury. Je tiens à saluer le travail remarquable de toute l’équipe conduite par la première adjointe Michèle Muller.

L’obtention de ce label est une reconnaissance qui s’inscrit dans une vision plus large de notre engagement écologique en faveur du respect de notre planète. Chacun peut contribuer à cette cause en consommant des produits issus du commerce équitable et des producteurs locaux. Cet engagement conditionne des actions fortes qui ont pour but de préserver les ressources vitales et de lutter contre les effets néfastes liés à nos modes de consommation et de production d’énergie.

Nous avançons sur différents axes pour contribuer au respect de notre planète dans l’esprit de la COP 21 :

  • L’engagement pour un commerce local durable au quotidien
  • Le déploiement du réseau chaleur alimenté par une énergie fournie à 90% par des énergies renouvelables avec une empreinte carbone quasi nulle
  • L’implantation progressive de bornes de recharge électrique au niveau des parkings de la ville
  • L’amélioration des performances énergétiques des bâtiments publics communaux s’inscrivant dans la démarche d’Intracting
  • La préservation des ressources vitales (avec un programme d’amélioration de la qualité des eaux de la Moder et du Rothbaechel).

C’est avec détermination que nous avons décidé de placer l’environnement au cœur de nos préoccupations premières et nos projets en sont le reflet. C’est pourquoi l’ensemble des services de la ville sont pleinement mobilisés, malgré les conditions sanitaires et d’hygiène contraignantes pour développer ces projets et progressivement les déployer.

Bonne semaine à toutes et à tous, et belle marche vers Noël en cette période de l’Avent.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 20 novembre 2020

La crise sanitaire de la COVID-19 rythme nos vies en cet automne, nous replaçant comme au printemps dans une situation d’incertitude et d’entrave à nos libertés d’action et de mouvement. Il est difficile d’accepter cette situation qui nous éloigne de ceux que nous aimons, surtout les parents âgés de leurs enfants et de leurs petits enfants. Nous sommes privés de ces temps forts d’émotion et d’affection qui constituent la vie, et font qu’elle vaut la peine d’être vécue.

Pourtant des signes d’espoir apparaissent et nous encouragent à aller de l’avant. L’espoir renaît. Les plus anciens et sages d’entre nous ont déjà vécu des périodes troublées, d’angoisse, arrachés de leur famille pour se livrer au combat dans une guerre qu’ils n’ont pas voulu mais dans laquelle ils se sont engagés au nom de la dignité humaine.

Aller de l’avant. Les grands projets pour la ville de Bischwiller avancent, les services de la Mairie sont maintenus, en particulier à l’égard des plus défavorisés et des commerçants de la ville. Nous avons su nous adapter afin d’assurer l’accueil de nos concitoyens dans les services et leur apporter des réponses à leurs demandes. De nouveaux chantiers ont été lancés dans la ville, voirie, bâtiments. Les projets annoncés sont analysés et étudiés afin de pouvoir les démarrer au plus vite, et ainsi soutenir l’économie.

Enfin, grâce à l’engagement sans faille de nos professionnels de santé, la maladie est mieux soignée, les traitements progressent, elle est en phase d’être jugulée et un dénouement heureux est en perspective.

Prenons toutes et tous soin de nous et de nos proches, restons vigilants, et gardons l’espoir dans le progrès.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Message du 5 novembre 2020 – Point de situation

Bonjour chers amis et concitoyens bischwillerois,

Je tiens avant tout à vous remercier pour les nombreuses marques de sympathie que vous m’avez adressées suite à mon absence à la séance du Conseil Municipal de ce lundi 2 novembre. Ceci me donne aujourd’hui l’occasion de vous rassurer sur mon état de santé mais aussi de faire un point de situation sur la crise sanitaire à laquelle nous sommes tous confrontés.

Je fais partie de ces 500 000 personnes testées COVID positives. Ce chiffre est impressionnant et doit être pris avec sérieux. La majorité de ces cas vont développer, comme ce fut le cas pour moi et mon épouse, des formes asymptomatiques voire bénignes de la maladie. Mais 10% vont développer des pathologies plus sérieuses et parmi elles, environ une centaine de personnes devra être admise en service de réanimation avec des soins très lourds. Cela représente en un mois 3 000 lits de réanimation supplémentaires pour assurer les meilleurs soins aux malades. Autrement dit, au bout de deux mois les services de réanimation vont être saturés et autant de chances de traitement et de survie anéanties. Notre territoire n’échappe pas à cette situation, et les cas se multiplient dans notre entourage. Le virus circule activement partout, malgré les précautions prises par la majorité d’entre nous.

Pour enrayer la progression rapide et incontrôlable de l’épidémie, malgré les progrès significatifs pour prendre en charge les malades, le seul moyen efficace consiste à éviter au maximum les contacts de proximité, et ainsi rester à l’écart du virus. C’est pourquoi j’ai demandé à l’administration municipale de réduire le temps en présentiel à la mairie et d’assurer les missions en ayant recours au télétravail, d’annuler systématiquement les réunions en présentiel en maintenant uniquement les réunions légalement obligatoires pour le fonctionnement de l’institution.

Oui la situation est difficile pour tous, et l’état d’urgence sanitaire et le confinement nous pèsent. Pour autant il est de notre responsabilité, à chacun, d’agir afin de ne pas contribuer par omission, négligence, ignorance ou incompréhension à la propagation de l’épidémie. Etre responsable c’est être collectivement solidaire pour ensemble lutter contre la dissémination de la maladie, c’est comme cela qu’ensemble nous réussirons à sortir de cette situation inquiétante.

En cas de moindre doute, symptôme, contact suspect, il faut se faire tester, si on est positif, il faut s’isoler pour ne pas contaminer ses prochains, et se soigner si nécessaire. En toute circonstance, porter le masque et appliquer les gestes barrières. C’est le gage de notre sécurité, chacun peut et doit y contribuer.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller