COVID-19 : Messages du Maire

du samedi 18 avril 2020

Messages du 18 avril 2020

Masques

Chers amis bischwillérois

L’approvisionnement de chaque citoyen en masques est un enjeu premier pour garantir la sortie du confinement dans les meilleures conditions. Deux voies d’approvisionnement peuvent être envisagées,

  1. La première que j’appellerai le canal officiel mise en place et portée par les collectivités Etat et qui répondent à des normes de fabrication et d’utilisation très stricte. Hier le département du Bas-Rhin annonçait l’acquisition de près de 3 millions de masques pour mettre deux masques à disposition des habitants du département, masques qui seront disponibles dès le début mai.

On peut se référer à la communication de Madame Isabelle Dollinger, vice-présidente du Conseil Départemental en charge du territoire nord.

« [COVID-19] Le Conseil départemental se mobilise pour fournir deux masques lavables et réutilisables à chaque Bas-Rhinois.

  • Parce que la santé des bas-rhinois est notre priorité depuis le début de cette crise, nous avons décidé de distribuer deux masques à tous les Bas-Rhinois, en accord avec mes collègues conseillers départementaux, en coopération avec l’Association des maires du Bas-Rhin, l’Eurométropole et les intercommunalités (EPCI).
  • Cette opération, préparée depuis plusieurs semaines, vise à vous protéger et vous accompagner au moment de la fin du confinement et de la reprise d’activités.

Les employeurs (publics et privés) pourront aussi acquérir deux masques supplémentaires pour leurs salariés. Ainsi, chaque actif disposerait, au moins, de quatre masques réutilisables.

Nous allons donc commander 3 millions de masques, en priorité auprès d’entreprises locales (en lien avec le Pôle Textile Alsace), pour être livrés avant le 11 mai.

L’Alsace de demain, avec la Collectivité européenne d’Alsace, aura besoin de filières locales organisées autour des secteurs de la santé et de l’environnement. La santé de demain devra d’appuyer sur le local, tout comme l’alimentation, pour surmonter ce genre de crises. »

 

  1. La fabrication de masques par des particuliers, qui tout en étant des dispositifs de protection des personnes, car évitant la dispersion des gouttelettes et postillons, ne recueillent pas les homologations et ne répondent pas aux normes sanitaires officielles. Toutefois chacun peut se fabriquer un masque, et en faire usage ou le mettre à disposition selon son bon vouloir, tout en assumant les responsabilités de l’utilisation de ces masques.

Vous comprendrez, que je soutiens les initiatives individuelles de fabrication de dispositifs de protection, tout en ne les avalisant pas. L’entière responsabilité restant aux fabricants. C’est pourquoi la filière « Pôle textile Alsace » a mis en place avec les industriels alsaciens des filières de production de masques répondant aux normes et bénéficiant de la certification adéquate.

Il en ressort qu’à Bischwiller, la société Bardusch peut s’inscrire dans ce dispositif si elle le souhaite. Mais ne perdons pas de vue que le nettoyage des vêtements de travail reste une priorité en particulier dans les établissements de santé.

Halte eich guet.

Bien à vous.

Jean-Luc Netzer
Maire de Bischwiller

 

Ouverture de la poste

Nous avons été étonnés de la fermeture du bureau de poste depuis la mise en place de l’état d’urgence sanitaire. Etant donné la situation et les caractéristiques particulières de Bischwiller, et faisant suite aux prises de position du président de la République à l’encontre de La Poste, j’ai alerté la Direction Départementale de La Poste afin qu’elle propose des solutions pour garantir, à minima, ce service public.

Je suis très heureux de la suite favorable que La Poste, par sa Directrice Départementale, a donnée à ma sollicitation. Je l’en remercie très chaleureusement en votre nom à tous.

En effet dès lundi le 20 avril le bureau de poste de Bischwiller sera ouvert aux horaires suivants tels qu’ils m’ont été communiqués, par Madame Gozlan.

« Le bureau de poste de Bischwiller sera ouvert à partir du 20 avril.

Tous les jours de 13h à 17h

La semaine du 20 avril le bureau sera fermé le samedi 25.

Pour les semaines suivantes il sera ouvert les samedis.

Cette organisation est bien sûr mise en place le temps du confinement.

Je suis à votre disposition pour tout complément d information.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement

Nassiba GOZLAN. »

Prenez soin de vous. Halte eich guet.

Jean-Luc Netzer
Maire de Bischwiller

 

Confinement et restriction de circulation

Le 15 avril un nouvel arrêté préfectoral a été publié et entre en application. Les restrictions de circulation imposées par les dispositions légales et réglementaires restent applicables, avec un léger assouplissement des restrictions relevant de l’arrêté préfectoral du 15 avril 2020.

On remarquera que :

  • Les déplacements de plusieurs personnes d’une même famille sont autorisés,
  • Toutefois les accès aux espaces extérieurs restent restreints.
  • Les foires et marchés restent interdits sauf dérogations particulières, à noter que les marchés sur terrain privé sont également interdits, l’interdiction ne concerne pas les commerces ambulants.

Les mesures de confinement et de distanciation sociales sont contraignantes et peuvent nous atteindre dans notre sérénité. Mais leur mise en application apparaît comme la seule manière efficace pour lutter contre la propagation du virus et ainsi limiter l’expansion de l’épidémie. L’exemple du porte-avion Charles de Gaulle est significatif et prouve la forte contagiosité du virus ; plus de 50% des marins de ce vaisseau ont été contaminés.

Alors restons prudents et il nous faut prendre notre mal en patience.

Portez vous bien. Halte eich guet.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

 

Message du 8 avril 2020

Un appel à la prière a eu lieu dimanche soir.

J’ai été informé du fait lundi matin à 10h11, par la transmission d’un courriel entré en mairie et daté du 5 avril au soir vers 23h41.

A 10h 33 je demandais aux services de la ville, dont la police municipale, de me faire un rapport de situation au plus vite. La police municipale en collaboration étroite avec la gendarmerie a fait une enquête de voisinage et l’auteur des faits était identifié le 6 avril vers 18h. La gendarmerie a pris le relais pour procéder en relation avec le procureur de la République au dénouement judiciaire de cette affaire.

Depuis l’après-midi du lundi 6 avril, les informations sur les faits ont fait l’objet d’un travail commun et d’un échange régulier entre moi pour la Ville, les services administratifs et les services d’ordre de l’Etat.

Sur le fond le message adressé n’appelle pas de réprobation, il m’a été transmis et on peut y voir une volonté de partage, de solidarité et d‘espérance religieuse pour sortir de la crise sanitaire dans laquelle nous sommes aujourd’hui. (Cf. note en annexe)

En revanche la forme, consistant à diffuser ce message par haut parleur n’est pas acceptable. J’ai fait part de ma réprobation inconditionnelle, en condamnant la forme qui a été donnée à cet appel à la prière. J’ai clairement demandé que dès à présent plus aucune communication sous cette forme ne soit faite à Bischwiller. Il existe d’autres moyens pour diffuser une information en particulier les réseaux sociaux.

Pour la Ville de Bischwiller l’affaire est close depuis hier matin, date à laquelle les services judiciaires se sont saisis de l’affaire, et que l’auteur des faits a fait paraître ses regrets sur les réseaux sociaux. Ces regrets ont été diffusés par la presse locale de ce jour.

Jean-Lucien NETZER
Maire de Bischwiller

Note : Traduction du texte de l’appel à la prière,

« Ô Dieu ! Face à l’épidémie qui englobe le monde entier, bénis et protège le Pays et l’humanité. Nous nous mettons à l’abri de Ta colère pour consentir et Te demandons le pardon. Protège-nous, O Dieu ! En ce moment, bénis nous qui ouvrons nos mains devant Toi et disons « amen! » »

 

Message du 29 mars 2020

Restez chez vous

Mes chers Bischwillérois,

La conférence de presse du Premier Ministre, a confirmé que la crise que nous vivons avec l’épidémie de coronavirus est inconnue et ne pouvait être imaginée à notre époque. Malgré les progrès de la médecine, malgré l’engagement sans faille de tous les professionnels de santé, les connaissances sur  la maladie restent insuffisantes pour envisager un traitement efficace à court terme. L’évolution de cette épidémie nous jette dans le doute et la situation est incertaine.

Dès lors chacun d’entre nous doit faire preuve d’un comportement responsable. La lutte contre la propagation du virus nécessite que nous ayons le moins possible de contact avec d’autres personnes, évitez tout contact si cela n’est pas justifié par une absolue nécessité comme cela est prévu dans l’attestation de circulation dérogatoire. Le confinement est aujourd’hui la mesure la plus efficace pour circonscrire l’expansion par contagion.

C’est pourquoi aucune dérogation aux mesures de restriction de circulation et de rassemblement des personnes ne peut être tolérée. J’en appelle au sens civique et à la responsabilité de chacun d’entre nous pour respecter toutes les dispositions réglementaires incluses dans le décret.

La police municipale et la gendarmerie ont pour mission première, en cette période troublée, d’appliquer de façon rigoureuse la règlementation. Aucun passe droit aucune tolérance, qu’elle qu’en soit la raison ne peuvent être accordés.

A chacune et à chacun d’entre vous je souhaite courage pour surmonter l’isolement, n’hésitez pas à échanger avec vos proches, vos amis, restés ouverts sur le monde. Mes vœux sont ceux de l’espoir car unis autour des professions de santé, des responsables administratifs et politiques nous pouvons entrevoir le bout du tunnel. Gardons confiance.

Avec mes meilleures salutations.

Jean-Lucien NETZER
Maire de Bischwiller

 

Messages du 26 mars 2020

Mesures d’accompagnement des personnes âgées et vulnérables

Les personnes isolées et ayant besoin de soutien peuvent appeler le CCAS pour exprimer leurs besoins au 03 88 53 75 27. Nous avons ainsi décidé de rendre un service aux personnes confinées et dont l’état de santé et de fragilité ne leur permet plus de sortir de chez elles. Pour répondre à cette situation, le CCAS propose à ces personnes de faire leurs courses au magasin SUPER U tous les vendredis. Les personnes peuvent transmettre la liste des courses au CCAS jusqu’à jeudi midi.

  • Pour assurer le soutien, la surveillance de l’état de santé et l’accompagnement des personnes âgées fragiles, maintien des services du CCAS :
    • Accueil téléphonique du CCAS maintenu,
    • Ouverture de l’ESCAL, l’épicerie sociale continue à assurer ses services. Elle reste ouverte les mardis et jeudis.
    • Maintien du service de Transport à la Demande (TAD), avec des mesures de désinfection et mise en place de « barrières » de façon systématique. Le transport à la demande ne fonctionne plus que les lundis et mercredis pour les déplacements indispensables des usagers qui sont souvent des personnes âgées, sur leurs demandes explicites.
    • Appels téléphoniques réguliers aux personnes particulièrement fragiles identifiées à partir des données disponibles dans le plan canicule, des informations transmises par les professionnels de santé et les associations caritatives, pour connaître leur état de santé et leurs besoins.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Confinement

L’état d’urgence sanitaire nous impose des mesures de confinement qui se renforcent au fur-et-à mesure des parutions régulières de nouvelles lois et règles à appliquer.

La sécurité :

  • Présence de la police municipale, qui patrouille dans la ville pour dresser rapports de constatation, procès-verbaux et contraventions, dès l’entrée en vigueur de la loi ordinaire du 22 mars 2020 portant sur l’état d’urgence.
  • Une attention particulière peut être portée à la collaboration étroite entre la police municipale et la gendarmerie, intervention complémentaire et rapide, moyens supplémentaires mis en place avec patrouilles de la gendarmerie mobile en renfort,
  • Relayer systématiquement les infractions constatées par la police municipale et la gendarmerie,
  • Les marchés hebdomadaires du mercredi et du samedi ont été fermés jusqu’à nouvel ordre en application de la réglementation.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Déchets et ordures ménagères

La collecte et le traitement des déchets et ordures ménagères sont maintenus.

  • Le service de ramassage des ordures ménagères, qui est de la compétence de la CAH, et effectué par un prestataire extérieur (Suez), n’est pas impacté pour le moment. Toutefois, si des employés du prestataire venaient à être défaillants, les membres du bureau de la CAH demanderont aux agents des collectivités à intervenir sur la base du volontariat.
  • Le ramassage des poubelles en ville reste assuré par les agents municipaux, l’entretien des trottoirs est suspendu.
  • la déchèterie est fermée jusqu’à nouvel ordre. De ce fait, il est recommandé d’utiliser les bacs de tri sélectif au maximum de leurs capacités, et pour les encombrants et les surplus de matières inertes, verre, papier et plastique, il est recommandé de les stocker en attendant.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

Soutien aux personnels soignants

La Ville de Bischwiller s’est associée aux dispositifs de soutien aux personnels soignants.

Les services à leur disposition sont de trois ordres :

  • Accueil des enfants des personnels soignants :
    • travaillant dans les établissements hospitaliers et médico-sociaux de Bischwiller,
    • exerçant en libéral leur profession de soignant sur Bischwiller,
    • ayant une profession de soignant, habitant Bischwiller, mais exerçant dans un établissement à l’extérieur.
  • Hébergement du personnel soignant des établissements hospitaliers et médico-sociaux de Bischwiller mais résidant dans une autre commune afin de limiter les déplacements qui engendrent de la fatigue.
  • Mise à disposition limitée de matériel de protection pour pallier d’éventuelles ruptures de stock.

Concrètement, cela s’est traduit par :

  • La mise à disposition de masques en cas de carence des circuits de distribution réguliers. 3 600 masques distribués à ce jour via les pharmacies et dans les établissements de la ville.
  • L’accueil des enfants des soignants, en concertation étroite avec l’Education Nationale et la CAH. Nous avons mis en place sur la base du volontariat des enseignants, accompagnés par des agents de la Ville volontaires, ATSEM, concierges, services techniques, et du prestataire du périscolaire qu’est l’AGF, des accueils à Rebgarten et à Erlenberg. Potentiellement, 6 groupes d’accueil d’enfants des personnels soignants de Bischwiller, 2 groupes de 10 pour les classes maternelles, 4 groupes de 10 pour les classes élémentaires. L’accueil périscolaire est assuré sur la pause méridienne (12 h – 14 h) et de 16 à 18 h. Nous remercions chaleureusement les employés municipaux, ceux de l’AGF et les enseignants volontaires qui assurent ce service.
  • Le Service d’Accueil Familial et la crèche accueillent les enfants de 0 à 3 ans, dans la limite des dispositions réglementaires consécutives à l’état d’urgence qui encadrent cet accueil.
  • Mise à disposition de la maison des sœurs qui hébergera une famille durant le mois d’avril.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

 

Message du 25 mars 2020

Renforcement du confinement

Les nouveaux arrêtés préfectoraux confirment les mesures de restrictions pour renforcer le confinement attendu de tous les habitants. Ces mesures sont certes contraignantes mais elles sont préconisées par les experts médicaux et épidémiologistes  du comité scientifique. C’est aujourd’hui la meilleure solution que ces derniers préconisent pour éradiquer la propagation du virus. Pour votre parfaite information vous pouvez prendre connaissance des arrêtés préfectoraux de ce jour ci-joints.

Ayant confiance dans les solutions préconisées, appliquons les, nous sortirons d’autant plus vite de cette calamité. Unis dans le combat et le respect de règle, nous arriverons à vaincre cette épidémie.

Bien à vous.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller

 

Message du 21 mars 2020

Disposition générale pour les déplacements

Afin de limiter la propagation du Covid-19 dans la population des mesures de confinement strict doivent être respectées. Ces mesures sont prescrites par l’arrêté préfectoral du 25 mars 2020. Il appartient à chacun de respecter scrupuleusement les restrictions imposées par cet arrêté, le non-respect des dispositions inscrites dans l’arrêté cité vous expose à des poursuites pénales.

Arrêté du 15 avril 2020 portant interdictions d’accès aux parcs, jardins, gravières, forêts, berges, plans d’eau, aires de jeux et terrains de sports.

1) Rappel des règles strictes en matière de déplacements : obligation de remplir une attestation individuelle sur l’honneur à chaque sortie pour les motifs suivants :

  • se déplacer de son domicile à son lieu de travail
  • faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
  • se rendre auprès d’un professionnel de santé
  • se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables, ou pour un motif familial impérieux justifié, à la stricte condition de respecter les gestes barrières.
  • faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.
  • répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • participer à des missions d’intérêt général.

2) Rappel des règles de déplacement entre son domicile et son lieu de travail.

3) Rappel des règles de déplacements pour les agriculteurs

  • Possibilité de se rendre sur son exploitation agricole.
  • A chaque sortie 2 attestations : 1 personnel + 1 employeur.

4) Rappel des règles « exercice physique »

  • Vélo, moto, quad… interdit
  • Jogging autorisé (seul) mais uniquement à proximité immédiate du domicile (1 km et pas plus de 1h)
  • Pas en forêt ou dans les champs.

5) Infraction = 135€ d’amende

Bon courage, en respectant, tous ensemble et unis, en suivant ces conseils nous arriverons à bout de cette situation, gardons espoir et confiance.

Jean-Lucien NETZER
Maire de Bischwiller

 

Message du 19 mars 2020

La situation que nous vivons aujourd’hui en raison de l’épidémie engendrée par le Covid-19 est inconnue pour nous tous. Elle nous oblige à modifier nos comportements dans le strict cadre des mesures réglementaires qui s’imposent à nous, à savoir : limiter les contacts avec d’autres personnes, éviter les regroupements, et prendre les mesures d’hygiène appropriées.

Tous les services de l’Etat, des collectivités et des établissements de santé sont aujourd’hui mobilisés pour limiter la propagation du virus, pour soigner les malades, pour pallier les besoins des personnes fragiles ou celles et ceux qui ne peuvent se déplacer. Les personnes fragiles isolées doivent faire l’objet de toute notre attention.

Chacun peut aider les personnes en situation de besoin. Je l’encourage dans la limite où cette solidarité s’exerce dans le cadre des relations familiales, d’amitié et de voisinage.

Le CCAS contacte les personnes fragiles connues et répertoriées ; si d’autres personnes se trouvent dans cette situation, il convient de contacter le CCAS afin de les signaler.

J’encourage les liens de solidarité, proximité, voisinage, cercle d’amis et famille pour pallier aux difficultés des populations fragiles. En même temps, il faut limiter au maximum les déplacements et prendre toutes les précautions nécessaires afin d’éviter la propagation du virus. Je rends hommage à votre sens civique mais qui, préconisation des experts oblige, est contraint par les dispositions réglementaires prises par le Premier Ministre et le Gouvernement.

Je tiens à adresser mon admiration, mon estime et ma profonde reconnaissance au personnel soignant des hôpitaux, EHPAD, et établissements médico-sociaux, mais aussi ceux en exercice libéral de la ville. Leur abnégation, leur courage et leur engagement sont sans faille pour secourir et aider. Ils méritent notre profond respect.

Afin de leur permettre de se consacrer à leur mission de soins, la Ville de Bischwiller en relation étroite avec l’Education Nationale et l’AGF a mis en place un dispositif d’accueil des enfants  du personnel soignant. Le personnel qui prend en charge les enfants s’est mobilisé sur la base du volontariat. Aux enseignants, ATSEM et moniteurs du périscolaire, j’adresse également respect, reconnaissance et estime pour leur engagement contribuant au bien commun et à la sortie de cette situation tragique.

J’en appelle à la responsabilité et à la conscience de chacun pour respecter les dispositions réglementaires qui nous permettent de limiter l’impact de cette épidémie.

En restant unis, responsables et confiants, nous viendrons à bout de cette situation difficile.

Jean-Lucien Netzer
Maire de Bischwiller